06 avril 2022 - 18:20 |

L’Afrique de l’Ouest face à sa pire crise alimentaire depuis 10 ans

« L'Afrique de l'Ouest connaît sa pire crise alimentaire depuis une décennie, avec 27 millions de personnes qui souffrent de la faim » s’alarme Oxfam au nom d’un collectif de onze organisations internationales.[1]  L’ONG avertit que ce nombre pourrait grimper jusqu’à 38 millions de personnes d’ici au mois de juin si des mesures ne sont pas prises.

Les crises alimentaires augmentent dans la région ouest-africaines, avec une multiplication par près de quatre des personnes ayant besoin d’une assistance alimentaire d’urgence entre 2015 et 2022. C’est particulièrement le cas au Burkina Faso, au Mali, au Nigeria,  au Niger et au Tchad.

L’insécurité liée aux conflits est l’une des raisons de cette dégradation de la situation alimentaire. Mais aussi les inondations et sécheresses, l’impact de la Covid-19 et une production céréalière en  recul d’environ un tiers dans certaines régions du Sahel.

La vulnérabilité des populations est accentuée par le prix de denrées qui ont progressé de 20 à 30% au cours des cinq dernières années. La guerre en Ukraine pourrait provoquer une baisse de la disponibilité du blé pour six pays de l’Afrique de l’Ouest qui importent au moins 30 % de cette denrée, voire plus de 50 % pour certains, de Russie ou d’Ukraine, souligne Oxfam. En outre ajoute-t-elle, la guerre risque aussi de provoquer une baisse de l’aide internationale pour l’Afrique.

Le collectif « exhorte les gouvernements et les donateurs à ne pas réitérer les manquements de l'année 2021, où seulement 48 % du plan de réponse humanitaire en Afrique de l’Ouest a été financé » et demande de combler un déficit immédiat de $4 milliards.

 

[1] Oxfam, Action Contre la Faim (ACF), Save the Children, CARE International, International Rescue Committee (IRC), Norwegian Refugee Council (NRC), The Alliance for International Medical Action (ALIMA), Tearfund, Vision mondiale, Handicap International - Humanité & Inclusion et Mercy Corps.

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +