06 décembre 2019 - 14:10 |

Les réflexions sur la transformation agricole du Mali vont pouvoir commencer

Le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, et la ministre de l’Elevage et de la pêche, Kané Rokia Maguiraga, ont officiellement lancé vendredi dernier à Bamako la mise en œuvre d’une assistance pour la formulation du Programme de transformation de l’agriculture malienne, souhaité par le Programme d’appui à la transformation de l’agriculture malienne, volet entreprenariat agricole jeunes (Patam-EAJ). Le programme a également vocation à réaliser une opération pilote pour l’emploi des jeunes dans le secteur agricole afin de créer des emplois et que le pays accède à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, souligne Essor-Mali.

Plus précisément, le programme obtient un financement de l’ordre de FCFA 861 millions (€1,3 million) réalisé grâce à l’apport d’un prêt de la Banque africaine de développement (BAD) de FCFA 819 millions, auquel le gouvernement du Mali joint FCFA 42 millions. Le programme se divise en trois parties.  Il s’agit d’élaborer dans un premier temps un programme de transformation de l’agriculture et observer les réformes et autres innovations à réaliser. Ensuite, il vise à favoriser l’insertion des jeunes dans le secteur agricole au sens large. Enfin, la bonne tenue des réalisations devra va être réalisée en collaboration avec le ministère de l’Agriculture afin de mettre en œuvre les meilleures conditions de développement.

« L’objectif principal de ce programme est d’opérationnaliser à travers une approche concertée, la politique de transformation agricole en vue d’une croissance économique inclusive et forte, porteuse d’emplois et respectueuse des stratégies et politiques de développement établies », peut-on lire. Le gouvernement entend moderniser les exploitations agricoles familiales afin d’obtenir une production variée, diversifiée, intensive, ainsi que le développement d’agropoles connectées aux marchés nationaux, régionaux et internationaux. Le gouvernement espère ainsi développer l’entrepreneuriat agricole des jeunes et leur formuler des revenus.

Un programme qui rappelle les initiatives de la BAD parmi lesquelles on trouve « nourrir l’Afrique » un programme dans lequel l’organisme travaille à la mise en œuvre de l’autosuffisance alimentaire et du développement de l’agro-industrie. La question de l’emploi des jeunes demeure centrale pour le Mali et la BAD. Cette dernière participe à la mise en route de nombreuses actions pour l’accessibilité des emplois des jeunes en Afrique sur la période 2016-2025 grâce aux programmes Enable Youth et Jobs for youth in Africa. Une stratégie qui concerne 31 pays, parmi lesquels figurent le Mali.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +