06 décembre 2019 - 14:33 |

Sime Darby cède ses activités d’huile de palme au Liberia à Manco

Nous connaissons enfin le nom de l’acheteur !  Le géant malaisien Sime Darby Plantation Bhd  a indiqué dans un communiqué qu'il cédait sa plantation d’huile de palme au Liberia à l'entreprise libérienne Mano Manufacturing Company (Manco), le plus grand fabricant de produits ménagers de nettoyage et de santé du pays, et plus précisement à sa filiale Mano Palm Oil Industries Inc (MPOI).

« Cette décision fait partie de l'exercice de monétisation d'actifs actuel de Sime Darby, qui comprend la cession d'actifs sous-performants ou d'actifs ayant atteint son potentiel de cession de pleine valeur », déclare la société. Il s’agit d’une vente importante dans la mesure où Sime Darby a signé en 2009 une concession de 63 ans de 220 000 hectares au Nord-Ouest du Liberia, d’une superficie équialvante au cinquième des avoirs de la compagnie à l’échelle mondiale. Mais seulement 10 000 hectares ont été plantés.

En effet, l’entreprise malaisienne avait déjà annoncé fin août qu’elle se séparerait d’ici la fin de l’année de sa concession au Liberia suite à l’accumulation de règles environnementales, à la résistance de groupes écologistes qui nuisent à l’entreprise, et aux règles interdisant la déforestation. Finalement il semblerait que la vente soit réalisée au cours du premier trimestre 2020. En outre, l’entreprise a également souffert de l’épidémie Ebola qui a tué des milliers de personne au Liberia.

En mars dernier le géant malaisien témoignait déjà de sa volonté de se désengager du Liberia (Lire : La sortie de Sim Darby du Liberia se confirme). Les produits de la vente des actifs au Liberia devraient servir à réduire les emprunts du groupe. Le groupe devrait aussi céder des actifs en Malaisie. Sime Darby Plantation a vu son bénéfice net baisser de 10% au deuxième trimestre à 27,8 millions de ringgits ($6,39 millions) par rapport à la même période en 2018 et son chiffre d’affaires diminué de 6,5% à 2,88 milliards de ringgits. Une baisse imputable en partie à la faiblesse des cours de l’huile de palme (Lire : Sime Darby va de l’avant pour se désengager de l’huile de palme et du caoutchouc au Liberia)

Notons que Sime Darby et Manco travaillent ensemble depuis 2015 car l’entreprise libérienne est un des principaux acheteurs d’huile de palme de Sime Darby.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +