07 juillet 2021 - 17:08 |

Changer le paradigme de l’agriculture en Côte d’Ivoire

« Cette posture (ndlr d’une valeur ajoutée infime) n’est plus tenable » a martelé le Premier ministre de Côte d’ivoire, Patrick Achi, lors d’une rencontre de haut niveau avec les professionnels de l’agriculture, des productions animales, des ressources halieutiques et de la chaîne agro-alimentaire. Pour y parvenir, une task force est mise en place pour réfléchir aux moyens de transformer en profondeur le secteur agricole ivoirien  et proposer dès le mois de septembre des plans stratégiques par filière dont la mise en œuvre devrait démarrer en décembre 2021. Avec en creux l’objectif   « de faire du secteur privé le fer de lance d’une Côte d’Ivoire solidaire où les paysans sont transformés en fermiers, où les producteurs sont transformés en transformateurs de première et deuxième transformations et où on a des champions nationaux capables d’aller sur les marchés extérieurs et de se battre avec les produits compétitifs ».

D’ores et déjà, Patrick Achi a annoncé un vaste programme de formation pour 500 000 jeunes âgés de 18 à 25 ans. « A partir du 1er septembre 2021, les premiers projets pilotes seront mis en place dans chacune de ces filières sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ces jeunes, par milliers, seront déployés dans les filières mangue, ananas, cacao, etc. pour qu’ils deviennent de jeunes agriculteurs de deuxième génération », a-t-il précisé.

En outre, un plan spécial d’urgence de  FCFA 130 milliards sera déployé en faveur de la filière légumière et maraîchère. 

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +