07 juillet 2022 - 16:02 |

Quel est le n°1 des ventes agro-alimentaires de l'UE vers la Côte d'Ivoire ? Le tabac brut....

En 2020, la Côte d’Ivoire était au 10ème rang des fournisseurs de l’Union européenne en produits agro-alimentaires et au 37ème rang de ses clients, selon les statistiques commerciales européennes*. Et sans réelle surprise, les fèves de cacao prédominent toujours en ce début du XXIème siècle.

Le deuxième grand constat tiré des statistiques du commerce agroalimentaire entre l'UE et la Côte d'Ivoire est le déséquilibre massif de la balance commerciale agroalimentaire en faveur d'Abidjan : en 2021, la Côte d'Ivoire a exporté pour € 3 340 millions de produits agroaimentaires vers l'UE tandis que les pays membres  de celle-ci ne lui ont vendu que pour € 859 millions. Mais, alors que la valeur des ventes ivoiriennes à l'Europe stagne plutôt depuis 2017, oscillant bon an mal an entre € 2 125 millions et € 3 340,  l'Europe, quant à elle, gagne du terrain avec une progression constante depuis 2017 : ses exportations sont passées de € 553 millions à € 859 millions, avec 28,6% de hausse sur les seules dernières années 2020-2021.

Des relations commerciales... fumeuses

Le troisième constat -mais là, plus surprenant- s’agissant des exportations européennes agro-alimentaires vers la Côte d’Ivoire, est que le tabac brut est numéro 1 devant...le blé ! Il est même bien monté en puissance entre 2020 et 2021. Sur un total de ventes agroalimentaires européennes vers Abidjan de € 859 millions en 2021, € 134 millions sont du tabac brut, en hausse de 91% sur 2020.

En deuxième position se trouve donc le blé puis l’alimentation pour bébé. Les farines aussi un important poste, ainsi que les graisses animales et, curieusement, les légumes frais ou secs. Les ventes européennes de vin, cidre, etc. progressent ainsi que les eaux et boissons gazeuses.

En 2021,  la fève de cacao domine toujours les échanges UE-Côte d'Ivoire

Sans grande surprise, 59% des exportations de Côte d‘Ivoire vers l’UE, en valeur, sont des fèves de cacao (€ 2 895 millions en 2021 sur des importations européennes totales de Côte d’Ivoire de € 3 340 millions), le deuxième poste le plus important étant les fruits tropicaux, les noix et épices.

Entre 2020 et 2021, on note une hausse de 124% des importations européennes d’huiles de palme et de palmiste de Côte d’Ivoire. En revanche le café chute de 48%. Tout en demeurant très modeste, les ventes ivoiriennes de jus de fruit vers l’UE augmentent de 100% entre 2020 et 2021 mais ne représentent que € 2 millions.

* Agri-food trade statistical factsheet European Union - Ivory Coast

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +