07 septembre 2020 - 17:31 |

Dès début août, le Nigeria faisait des entorses à son interdiction d'importer du maïs

La Banque centrale du Nigeria a autorisé début août quatre industries agroalimentaires locales à importer 262 000 tonnes (t) de maïs face à la pénurie locale, vient d'apprendre la presse locale.

Ainsi, Premier Feed Mills s'est vue autoriser à importer 120 000 t, 60 000 t par Wacot et Chi Farms chacune ainsi que 22 000 t par Crown Flour Mills. Une autorisation valable d'août à octobre seulement.  

S'appuyant sur des données publiées par le Département américains de l'agriculture (USDA), Premium Times souligne qu'en 2019, le Nigeria a importé ses volumes les plus importants de maïs depuis 2009, soit 400 000 t. Le pays avait déjà importé des quantités semblables en 2018, le record ayant été en 2016 avec 650 000 t.

Rappelons que c'est le 13 juillet que la Banque centrale a ajouté le maïs à la liste des produits importés pour lesquels l'octroi de devises était restreint afin de dynamiser la production locale. Pourtant, même pas un mois plus tard, l'autorisation a  été donnée visiblement en catimini à ces quatre entreprises.

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +