08 août 2022 - 12:17 |

Le Ghana envisage d'obliger les banques à prêter à l'agriculture

Le gouvernement du Ghana envisage de légiférer pour obliger les banques à augmenter leurs crédits au secteur agricole, rapporte le Ghanaian Times. Ceci s’inscrit dans un contexte d’inflation galopante qui impacte particulièrement les intrants agricoles et l’alimentation des volailles.

Selon les autorités, les banques seraient très réticentes. Seulement 3,4% de leurs prêts seraient accordés aux agriculteurs, dont la moitié irait aux License Buying Companies, des entreprises affiliées au Ghana Board (Cocobod) pour acheter du cacao. A titre de comparaison, il a indiqué que dans les autres pays africains, cette part était de 12% en moyenne ; en Inde, on serait à 20%.

Notre confrère rappelle qu’en 2017, le gouvernement avait lancé l’Initiative Planter pour s’alimenter et travailler (Planting for Food and Jobs - PFJ) en fournissant des intrants fortement subventionnés afin d’accroître la productivité et réduire les importations, tout ceci pour un coût d’environ $ 2 millions par an.

Or, selon un rapport du secrétariat du PFJ, beaucoup d’argent « était allé dans les mauvaises mains », rapporte notre confrère, le gouvernement enregistrant une perte estimée à $ 120 millions entre 2017 et 2018.

Dans le cadre de l’actuelle initiative à l’étude, le gouvernement mettrait l’accent sur des engrais bio produits localement.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +