08 septembre 2022 - 16:21 |

AGRF : La révolution verte fait grincer des dents en Afrique

Le Forum annuel sur la révolution verte en Afrique (AGRF), « la plus grande conférence d’Afrique consacrée à l’agriculture » selon la Banque africaine de développement (BAD), se tient actuellement à Kigali, au Rwanda, autour du thème « Une action audacieuse pour des systèmes alimentaires résilients ». Il est organisé par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra).

 

La manifestation a fait couler beaucoup d’encre en amont, des membres de la société civile africaine, de groupes confessionnels et des dirigeants agricoles dénonçant l’action d'Agra qui, en fait, selon eux, aurait aggravé la dépendance du continent vis-à-vis des intrants importés coûteux et sapé la résilience des systèmes alimentaires africains. Ils l’avaient déjà clairement indiqué dans une lettre de l'Alliance pour la souveraineté alimentaire en Afrique, signée par plus de 200 organisations, et remise l'année dernière à l'Agra (lire nos informations : Le Sommet de l'Onu sur les systèmes alimentaires parviendra-t-il vraiment à repenser le système?).

Quant au Forum dont les travaux s’achèveront demain, de nombreux thèmes et mécanises sont évoqués. Lundi, le point a été fait sur la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence, une initiative de $ 1,5 milliard de la BAD qui veut « reprendre son rôle de partenaire de premier plan du Forum sur la révolution verte en Afrique » notamment en participant à hauteur de $ 100 000 à son organisation.

Lors de ce Forum a lieu le concours GoGettaz qui offre $ 50 000 de récompense aux jeunes agripreneurs africains qui dirigent les entreprises les plus innovantes et les plus adaptables d’Afrique.

A noter la présence au forum cette semaine du nouveau coordinateur de l’initiative Technologies pour la transformation de l’agriculture africaine (TAAT) à la BAD, Innocent Musabyimana.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +