08 décembre 2021 - 12:43 |

La France réduit encore ses exportations de blé hors Europe

Pour le deuxième mois consécutif, la France a réduit ses prévisions d‘exportation de blé tendre vers les pays hors de l’Union européenne (UE) sur la campagne en cours 2021/22. Ses exportations ne seraient donc que de 9,2 millions de tonnes (Mt) au lieu des 9,4 Mt prévues auparavant, ce qui, rappelons-le, est de 24% plus élevé que les volumes l’année dernière, année catastrophique de production.

Pourquoi cette baisse de ventes hors UE ? Car la France veut stocker davantage : ainsi, en fin de campagne, en juin prochain, les stocks devraient détenir 3,5 Mt de blé tendre contre 3,2 Mt estimés auparavant. Ce gonflement des stocks sera la conséquence d’exportations moindres mais aussi d’une révision à la hausse de la production qui compensera une demande nationale soutenue. En novembre, France AgriMer avait expliqué la baisse de ses prévisions d‘export par la perte de compétitivité des blés français après que les cours mondiaux céréaliers se soient envolés.

En revanche, Paris exportera toujours 7,8 Mt de blé tendre vers le reste des pays membres de l’UE.

cereales.png

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +