10 février 2021 - 14:18 |

Lancement du Fonds de développement de la Banque agricole du Faso

Une convention de gestion du Fonds de développement agricole (FDA) de la Banque agricole du Faso (BADF) a été signée hier entre Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des finances et du développement, Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation, et Constantin Dabiré, président du conseil d’administration de la BADF, rapporte lefaso.net.

A travers ce fonds, l’Etat met FCFA 2,25 milliards (€ 3,4 millions) à la disposition de la BADF créé en 2018 (lire notre article La Banque agricole du Burkina Faso sur les rails), pour renforcer ses capacités d’intervention au profit du monde agricole. Notre confrère ne précise pas les modalités de cette mise à disposition mais souligne que, dès cette année, le FDA sera abondé par le budget national d’un montant initial de FCFA 1,35 milliard.

Ce fond interviendra principalement dans les achats d’intrants et de matériels agricoles, dans des projets de fabrication locale d’équipements ou d’intrants agricoles, dans des activités de transformation artisanale ou semi-industrielle, de conservation et de commercialisation des produits agricoles, a indiqué Salifou Ouédraogo. En outre, le FDA servira de fonds de roulement pour les transformateurs de riz national.

Les opérateurs ou entrepreneurs agricoles devront faire un apport personnel de 10% puis pourront emprunter entre FCFA 1 à 8 millions pour les microprojets et jusqu’à FCFA 100 millions pour les projets de transformation du riz local. Ces prêts bénéficieront de conditions très favorables par rapport au marché bancaire classique, avec un taux d'intérêt maximum de 5% .

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +