11 janvier 2008 - 14:50 |

La facture du riz risque de s'alourdir pour l'Afrique

L’Afrique importe toujours plus de riz alors qu’on s’attend à une nouvelle hausse des prix en 2008

(11/01/08) En décembre, les cours mondiaux ont connu une très forte hausse, souligne la lettre d’Osiriz qui vient de paraître. Les disponibilités exportables demeurent extrêmement réduites tandis que la demande d’importation des pays africains, du Sud-est asiatique et du Moyen Orient reste soutenue en particulier pour les riz de basse qualité. La pression sur l’offre et les prix mondiaux pourrait cependant se relâcher avec l’arrivée progressive de la nouvelle récolte asiatique.
Selon les estimations de la FAO, la production mondiale en 2007 aurait progressé marginalement de 1% à 643 millions de tonnes (soit 429 Mt en équivalent blanchi) contre 636 Mt en 2006. Les projections pour 2008 indiquent une quasi-stagnation de la production mondiale à 644 Mt. En Asie, les conditions climatiques particulièrement difficiles (sécheresse, inondations, attaques d’insectes) compromettent les perspectives de récolte dans nombreux pays.
Les stocks mondiaux ont été relevés à 107,6 Mt contre 106,8 Mt en 2006, rappelel encore l’expert Patricio Mendez del Villar. Les stocks de sécurité représentent 25% des besoins mondiaux, soit 3 mois de consommation projetée pour 2008. En 2008, le commerce mondial devrait encore augmenter et atteindre le seuil historique de 30,5 Mt contre 29,9 Mt en 2007. Les importations seraient en progression dans les pays du Moyen Orient et d’Extrême-Orient.
En Afrique, malgré la hausse des prix mondiaux, les importations continuent à progresser. En 2007, elles auraient atteint près de 9,5 Mt, soit 40% des besoins du continent africain et 30% des importations mondiales.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +