11 avril 2007 - 19:15 |

La vanille stable malgré les cyclones malgaches

Madagascar aura essuyé trois cyclones dont le dernier la semaine dernière. Suite à cela, on estime que la production sur 2007, c’est-à-dire la vanille qui commence à être récoltée en juin prochain, sera réduite de 200 à 300 tonnes. On s’attendait à une récolte de 1 500 à 1 600 t et elle ne serait en définitive que de 1 200 à 1 300 t.
« Logiquement, les prix ne devraient pas pour autant augmenter car d’une part Madagascar n’est pas le seul producteur, d’autre part à 1 200-1 300 t, la récolte demeure encore très élevée », souligne Olivier Bourgois de la société Eurovanille. En outre, ailleurs sur le continent africain, la vanille ne manque pas. La petite récolte en Ouganda vient de s’achever et ce pays a beaucoup de produit à proposer, tant celui qui vient d’être cueilli que celui qui est stocké. Et la qualité est bonne. A ceci s’ajoute de la vanille qui vient de RD Congo.
Toutefois, le marché international n’est jamais à l’abri des « mauvais comportements » d’opérateurs qui font grimper les prix sans que les fondamentaux ne le justifient.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +