12 février 2021 - 10:40 |

Une nouvelle page dans la productivité agricole au Mali de $4,9 millions

Au Mali, ce seront la gestion intégrée de la fertilité des sols, la disponibilité et l’accessibilité aux semences et l’accès au marché et aux finances notamment qui seront au menu cette année du Projet d’amélioration de la productivité agricole des petits exploitants pour l’Afrique subsaharienne (SAPEP), a-t-il été indiqué jeudi  lors de sa 8ème session ordinaire qui a répertorié les réalisations et les objectifs sur 2021, rapporte L’Essor.

Le budget prévu cette année s’élève à FCFA 3,226 milliards (€ 4,9 millions) contre FCFA 1,974 milliard (€ 3 millions) l’année dernière, financé par la Banque islamique de développement (BID) et le gouvernement du Mali. Ce financement permettra de payer le reliquat des travaux de construction de 24 centres agrobusiness, des magasins, l’aménagement de 530 hectares (ha) de terres cultivées et la construction du Laboratoire sol-eau plantes de Sotuba.

Parallèlement, ce financement favorisera la mise en place d’un mécanisme de micro-crédits pour les agriculteurs les plus vulnérables. Ce sera via un système de warrantage qui offre l’opportunité aux agriculteurs de conserver leurs produits et de les vendre au meilleur moment, ce qui permettra à l’agriculteur de tirer un meilleur profit capable d’assurer l’avenir de son activité.

Rappelons que ce projet appuie près de 80 000 petites exploitations qui bénéficient de la diffusion de nouvelles technologies, d’un renforcement de leurs capacités face au changement climatique, une augmentation de leur production agricoles -de céréales principalement- et un accroissement de leurs revenus, grâce notamment à l’apport de semences hybrides à hauts rendements (HYV).

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +