12 mai 2022 - 18:09 |

Les liens économiques se renforcent entre le Ghana et le Royaume Uni

Le UK-Ghana Business Council (UKGBC), créé en 2018, s'est réuni à Londres hier pour discuter de l'approfondissement des liens commerciaux entre les entreprises britanniques et ghanéennes.

"Le commerce entre le Royaume-Uni et le Ghana vaut déjà près d'un milliard de livres par an, mais il y a tellement plus que nos deux économies peuvent faire ensemble », a déclaré la ministre britannique de l'Afrique Vicky Ford. Les échanges entre les deux pays sont diversifiés et portent sur des produits agricoles et alimentaires mais, récemment, ce sont les transactions dans les secteurs de la chaîne d'approvisionnement en or et de la sécurité qui ont dépassé les £ 100 millions, indique le Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni.

"La signature de l'accord de partenariat commercial entre le Royaume-Uni et le Ghana l'année dernière a ouvert la voie à des liens économiques plus étroits et cette semaine, nous avons discuté du potentiel de croissance énorme dans les deux pays, tiré par le plan ambitieux de British International Investment pour l'année à venir », a encore précisé Vicky Ford.

Pour la ministre britannique de la Politique commerciale, Penny Mordaunt, il s’agit d'identifier les « obstacles au commerce et d'accroître l'accès au marché, en particulier dans les secteurs maritime et numérique » et ce afin d’aboutir à un accord commercial entre les deux pays. L'accord de partenariat commercial entre le Royaume-Uni et le Ghana, signé en 2021, donne au Ghana un accès en franchise de droits et sans quota aux marchés britanniques.

Le Ghana est le quatrième marché d'exportation du Royaume-Uni en Afrique subsaharienne, le Royaume-Uni visant à faire passer le commerce entre le Royaume-Uni et le Ghana à £ 1,4 milliard d'ici 2024. Depuis la dernière réunion de l'UKGBC, le partenariat économique Royaume-Uni-Ghana a soutenu plus de £ 223 millions d'investissements dans les infrastructures à travers le pays, le plus gros investissement britannique dans les infrastructures au Ghana depuis une génération.

La réunion du Conseil a également eu lieu quelques semaines seulement après l'annonce d'un partenariat de £ 2 millions avec l'association caritative britannique Shell Foundation, pour dynamiser le secteur ghanéen de la mobilité électrique, des batteries, de l'énergie solaire et de la recharge, des filières économqiues qui impactent l'agriculture.

-

 

 

Mots-clés: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +