12 septembre 2009 - 00:18 |

Les industriels du cacao inquiets de la baisse de rendements

Lancement d’une nouvelle initiative : Source Trust

(11/09/09) Les rendements sont très faibles, et de sérieuses inquiétudes pèsent sur l’offre à long terme de cacao. Un constat, et un soucis, de plus fréquent chez les industriels et négociants de cacao.
Face à cette situation, Armajaro, qui achète entre 350 000 et 500 000 tonnes de cacao par an, principalement d’Afrique de l’Ouest, d’Indonésie et de l’Equateur, et des industriels, comme
Lindt, Ferrero, Toms , Meiji, Delfi et Kraft Foods Inc, ont lancé le 7 septembre une nouvelle initiative : Source Trust. Organisation à but non lucratif, Source Trust recevra une prime de $30 par tonne de cacao, supportée par les industriels et consommateurs, pour avoir une traçabilité du cacao.
Ces primes, volontaires, alimenteront un fonds qui investira dans les communautés de producteurs en Afrique de l’Ouest, en Indonésie et en Equateur. Dans un premier temps, le fonds compte collecter environ $1 million sur les 12 premiers mois, et a l’objectif de doubler ce montant l’année suivante, selon Nicko Debenham, chef de la traçabilité et de la durabilité pour Armajaro. «Je pense que nous avons la capacité d’attirer la plus grande partie des fabricants mondiaux de chocolat d’une manière ou d’une autre» estime Nicko Debenham ajoutant qu’aucune entreprise achètera 100% de son cacao sous ce schéma.
Source Trust n’entrera pas en concurrence avec des programmes de certification comme Fairtraide ou Rainforest Alliance. «Il se veut complémentaire» précise Nicko Debenham,
Une telle initiative pourrait être reproductible pour le café et soutenir les producteurs du Vietnam, du Brésil et d’Indonésie.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +