13 janvier 2022 - 11:54 |

La production africaine de coton confirmée en hausse de 44% en 2021/22

L’annonce hier par le Département américain de l’Agriculture (USDA) de prévisions cotonnières en baisse aux Etats-Unis et donc d’une production mondiale moindre, a surpris les marchés, faisant grimper de 2% les cours internationaux.

La production nord-américaine serait de 17,63 millions de balles de 480 lb en 2021/22, soit uen réduction de 660 000 balles par rapport aux chiffres avancés. Cette offre moindre nord-américaine devrait se conjuguer à une contraction de la production en Inde aussi. La nouvelle estimation de production mondiale est maintenant de 26,3 millions de tonnes (Mt) contre 26,46 Mt estimés en décembre. Mais ces 26,3 Mt demeurent en nette hausse par rapport à la récolte 2020/21 de 24,3 Mt, mais retrouvent les niveaux de 2019/20 (26,3 Mt).

Autre facteur haussier sur les cours découlant de cette publication de l’USDA, la correction à la baisse des niveaux de stock de fin de campagne. Ils seraient de 85,006 millions de balles alors qu’en décembre l’USDA avait avancé le chiffre de 85,732 millions. Des stocks bien inférieurs aux deux dernières campagnes lorsqu’ils étaient de l’ordre de 88,414 millions en 2020/21 et de 97,3 millions en 2019/20.

Les estimations de consommation mondiale ne sont que très légèrement révisées à la baisse par rapport aux chiffres que l’USDA avait avancé en décembre, à 124,241 millions de balles contre 124,271 millions. Une consommation mondiale qui est largement supérieure à toutes les dernières campagnes (120,874 millions en 2020/21 et 103,073 millions en 2019/20).

S’agissant de l’Afrique, l’USDA n’a révisé aucun chiffre par rapport à ses estimations de décembre, confirmant de ce fait certains changements majeurs dans la production de certains pays africains entre les campagnes 2020/21 et ce que le Département américain anticipe pour 2021/22. Il s’agit notamment du Mali dont la production passerait de 1,35 million de balles de 480 lb en 2019/20 à 0,29 million en 2020/21 pour regrimper à 1,40 million cette année. La Côte d’Ivoire, pour sa part, poursuivrait sa progression, de 0,99 million en 2019/20 à 1,01 million puis 1,10 million cette campagne. Le Bénin verrait sa production croître légèrement aussi alors que la production togolaise se contracterait, le Nigeria demeurant stable, toujours selon l’USDA.

Coton : situation mondiale et en Afrique

millions balles 480 lbProduction
 2019/202020/21 Prél.2021/22 est.dec2021/22 est.janv
     
Monde120,99111,70121,57120,96
Etats-Unis19,9114,6118,2817,62
Inde28,5027,6028,0027,50
Chine27,2529,5026,7527,00
AFRIQUE6,464,8477
Burkina Faso0,880,090,950,95
Mali1,350,291,401,40
Côte d'Ivoire0,991,011,101,10
Bénin1,431,451,501,50
Togo0,220,130,090,09
Nigeria0,200,350,350,35
Sénégal0,030,040,040,04
Cameroun0,650,680,700,70
Tchad0,210,230,340,34
Egypte0,310,220,330,33
Zimbabwe0,190,350,200,20
Source : USDA
Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +