13 février 2007 - 16:36 |

Les évolutions des marchés céréaliers

Les évolutions actuelles sur les marchés céréaliers d’Afrique du Nord sont suivies avec grande attention par la profession en France en ce début d’année.

Non seulement la baisse du dollar réduit la compétitivité des céréales françaises sur ces marchés pourtant proches géographiquement, mais l’Office français interprofessionnel des grandes cultures (ONIGC) a constaté que pour la première fois, début janvier, la GASC égyptienne (General Authority for Supply Commodities) a acheté du blé qui se trouvait déjà entreposé dans des silos en Egypte. Il l’a donc acheté CAF en livre égyptienne. Habituellement, la GASC lance des appels d’offre internationaux et le blé n’est expédié en Egypte qu’à l’attribution des marchés.

Pour l’ONIGC, c’est une tendance qui s’amorce et doit donc conduire à une modification de la stratégie des céréaliers français à l’égard de l’Egypte. Il faut être plus présent physiquement sur ce marché, quitte à créer des silos sur place, avance Bruno Hot de l’ONIGC.

Le Maroc, pour sa part, devrait ouvrir dans les prochains jours à l’égard de l’Europe un contingent de 400 000 t de céréales. Ce contingent à l’importation a fortement diminué par rapport à l’année précédente(1 million de tonnes) étant donné la bonne récolte marocaine céréalière. S’agissant de l’Algérie, l’Office français se frotte les mains. « On s’achemine vers des quantités beaucoup plus importantes que l’année dernière, de l’ordre de 2 Mt », selon M. Hot.

Quant à l’Afrique noire, la France a un niveau de commercialisation tout à fait semblable aux années précédentes.
Quant aux autres exportateurs de blé vers l’Afrique, on note une progression des ventes américaines vers l’Egypte et le Maghreb, notamment vers le Maroc. Le Canada a aussi enregistré une hausse de ses expéditions vers l’Afrique, surtout le Nigeria. Les exportations russes ont, en revanche, baissé vers l’Egypte et le Maghreb, en raison du prix plus élevé de son blé qu’en 2005.

(10/01/07)

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +