13 juin 2022 - 17:25 |

Le ralentissement du Vietnam sur le marché du cajou inquiète, selon n'kalô

La baisse des exportations de noix de cajou de Côte d’Ivoire (lire nos informations du 7 juin) mais aussi de Tanzanie, de Ghana et du Cambodge vers le Vietnam a pour conséquence cumulée une baisse de  120 000 tonnes (t) de noix brutes importées par le Vietnam en mai 2022 par rapport à un an auparavant, constate n’kalô dans sa dernière analyse de marché.

« Deuxième surprise », constate le spécialiste, les exportations d’amandes de cajou du Vietnam vers le reste du monde a baissé de 4,3% à 204 051 t entre les mois de janvier à mai.

« La locomotive du marché mondial de la noix de cajou semble donc en phase de ralentissement et c’est très inquiétant pour la fin de la campagne en Afrique de l’Ouest », écrit le spécialiste Pierre Ricau. « La grande question pour la deuxième moitié de 2022 est donc de savoir comment une baisse de la transformation au Vietnam va affecter le prix de l’amande de cajou. »

 

Tout est très incertain, peut-on lire dans le rapport. En effet, d’une part, « Les signes d’un ralentissement de la demande dans les pays occidentaux sont de plus en plus nombreux » mais, d’autre part, on constate « des importations massives de l’Inde ».

 

Et le spécialiste de conclure : « A priori, la baisse de l’offre pourrait donc être supérieure à la baisse de la demande, mais étant donné que l’année a démarré avec des stocks de noix de cajou brute et d’amande de cajou relativement élevé, il est probable que ce déséquilibre mettra encore du temps à se faire sentir. »

 

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +