13 octobre 2021 - 18:00 |

Le Nigeria autorise le maïs transgénique TELA

L’Agence nationale de gestion de la biosécurité (AMNB) a approuvé la commercialisation à compter du 8 octobre du maïs TELA, un maïs génétiquement modifié résistant à une sécheresse  modérée et à la chenille légionnaire d'automne  ainsi qu’au foreur des tiges.  Passée cette première étape, le maïs TELA va être évalué par les agriculteurs sur leurs champs dans les principales zones de culture du maïs au Nigeria. L’ultime étape sera l’obtention de l’approbation du Comité national de diffusion des variétés qui permettra la commercialisation des semences.  Le professeur Mohammed Ishiyaku, directeur d'Institute Agricultural Research (IAR) a précisé que  les agriculteurs pourront semer ce nouveau maïs en 2023.

Le projet TELA Maize a été lancé en 2018 et fait partie d'un consortium international coordonné par Fondation pour la Technologie Agricole en Afrique (AATF) impliquant Bayer, le Centre international d'amélioration du maïs et du blé (CIMMYT) et les systèmes nationaux de recherche agricole de sept pays :  l’Afrique du Sud, l’Éthiopie, le Kenya, le Mozambique, le Nigéria, l’Ouganda et la Tanzanie. Seule l’Afrique du Sud avait jusqu’à présent adopté le maïs TELA.

Le Nigeria commercialise déjà le coton  et le niébé BT  (Lire : Les OGM toquent à la porte du Nigeria).

 

Mots-clés: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +