13 décembre 2017 - 18:30 |

La production ougandaise de café surprend les analystes de Rabobank

Rabobank révise à la hausse de 1,2 million de sacs de 60 kilos (Ms) ses estimations de production mondiale de café qui atteindrait ainsi 157,6 Ms, selon son rapport trimestriel sur le café paru aujourd'hui. Ceci est essentiellement du à des flux plus importants d'Ethiopie et en Ouganda où les exportations de Robusta ont été plus fortes qu'anticipées par la banque.

"Cela a été surprenant de voir la production ougandaise réagir si fortement aux prix élevés du Robusta, et nous posons la question de savoir si cette performance peut se répéter à l'avenir", se demandent les analystes de la banque néerlandaise.

Quant au Vietnam, n°1 mondial du Robusta, Rabobank laisse inchangées sa prévision de production record, à 28,7 Ms.

La demande mondiale en café a été révisée à la baisse, suite aux chiffres décevants au troisième trimestre notamment de la demande européenne (-6,1% par rapport au 3ème trimestre 2016, mais seulement -0,7% sur 12 mois). Sur l'année, la progression ne serait que de 2,1% contre +2,5% envisagé antérieurement.

L'excédent en 2016/17 est révisé à la hausse et le déficit en 2017/18 légèrement à la baisse. A fin 2018, Rabobank voit le prix de l'Arabica à 134 cents la livre d'ici fin 2018. Côté Robusta, l'excédent en 2018/19 serait très faible, ce qui devrait soutenir les prix. La hausse de production au Brésil en 2018/19 sera compensée par la hausse attendue de la demande nationale et donc un effet nul pour le marché international. En revanche, au Vietnam, la production en 2018/19 pourrait dépasser les 30 Ms mais il est encore trop tôt pour se prononcer réellement, souligne la banque prudemment.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +