14 janvier 2015 - 00:00 |

Barry Callebaut s'unit avec la Côte d'Ivoire pour booster la transformation de fève

Le président du groupe chocolatier suisse Barry Callebaut, Juergen Steinemann, s'est entretenu lundi avec le Premier ministre ivoirien  Daniel Kablan Duncan, avec pour objectif l'accroissement du taux de transformation locale de fèves de cacao (_voir les extraits de l'interview de Jean-Marc Anga, patron de l'Organisation internationale du cacao concernant la problématique de transformation et les leçons à tirer du cas indonésien_).

"Nous pensons que l'avenir sera positif. C'est la raison pour laquelle nous entendons investir en Côte d'Ivoire", a déclaré Juergen Steinemann en fin d'entretien. Entretien auquel ont assisté le ministre de l'Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, ainsi que le ministre du Commerce, de l'artisanat et de la promotion des PME, Jean-Louis Billon, témoignant  ainsi de cette volonté d'accélérer la transformation industrielle des fèves. Transformation qui devrait être facilitée par ce "mariage entre la Côte d'Ivoire et nous" évoqué par le patron de Barry Callebaut à Abidjan.

Objectif : atteindre 50 à 60% de transformation des fèves collectées localement. Car si la Côte d'Ivoire talonne aujourd'hui les Pays-Bas  (540 000 t) en terme de capacités installées avec 535 000 tonnes (t) anticipées pour 2013/14 selon les chiffres de l'Organisation internationale du cacao (ICCO), les autorités ivoiriennes font état de broyages effectifs de l'ordre de 324 000 t (315 000 t en Indonésie) réparties entre 230 000 t déjà transformées par Barry Callebaut dans sa filiale Saco dont 100 000 t en beurre et tourteaux, le reste étant partagé entre Unicao qu'ADM a racheté à Sifca en 2001, le chocolatier français Cemoi (qui a ouvert également en décembre dernier la première chocolaterie de Côte d'Ivoire), Cargill avec notamment l'entrée en service de son usine Micao. Les unités de seconde trasnformation sont Chocodi, Procaci et Ciciv.

Rappelons que la récolte 2013/14 en Côte d'Ivoire a atteint un record de 1,7 million de tonnes (Mt) et le Conseil Café-Cacao anticipe 1,6 Mt pour cette campagne qui a démarré début octobre.
 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +