14 février 2017 - 10:15 |

La forte croissance de la demande en coton du Vietnam profite aux Etats-Unis

La filature vietnamienne est en pleine expansion depuis quelques années en partie en raison du déclin de la filature en Chine. Un déclin consécutif à la hausse du prix intérieur du coton suite à son  programme de soutien aux producteurs de coton. Ainsi de nombreux investissements se sont dirigés vers le Vietnam provoquant une hausse de ses besoins en coton. Les importations de coton ont été multipliées par plus de deux entre 2012/13 et 2016/17 pour atteindre 2,450 millions de balles, observe le département américain de l’Agriculture (USDA).

Avec l’accord de libre échange ASEAN-Chine, le fil de coton  produit au Vietnam rentre en franchise de droits  en Chine, contre  40% de droits sur le coton brut importé. Ainsi plusieurs filatures chinoises se sont délocalisées au Vietnam pour ensuite exporter le fil vers Pékin. Environ la moitié des deux-tiers des importations de coton du Vietnam sont transformés dans des filatures étrangères, dont une grande partie est exportée vers la  Chine.

La hausse des importations de coton a profité au coton américain. En effet, 40% du coton importé ces trois dernières années du Vietnam est du coton américain. Et si, la vente de ses réserves de coton par la Chine a rapproché le prix du coton chinois du prix international, les craintes d’une baisse de la production de fil au Vietnam par une reprise de la filature en Chine se sont dissipées, la filature vietnamienne a tenu contrairement à celle de l’Inde et du Pakistan.  L’USDA a bon espoir que le coton américain grignote encore des marchés au Vietnam. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +