14 juin 2022 - 15:48 |

Le groupe Castel envisage de céder ses eaux minérales en Afrique

Le groupe  français Castel, un des leaders pour la fabrication et la commercialisation de bières et boissons gazeuses en Afrique francophone, serait en négociation pour céder l’ensemble de ses eaux minérales en Afrique, selon Les Echos capital finance.  Selon le site des négociations  avancées sont déjà  en cours pour ses actifs ivoiriens et marocains.

Le groupe, qui contrôle 17 marques d’eaux minérales en Afrique – au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun,  en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Maroc, au Tchad et  en Tunisie – souhaiterait face à un marché des eaux minérales de plus en plus concurrentiel se concentrer sur la bière, les boissons gazeuses et les mélanges alcoolisés.

Toujours selon Les Echos capital finance, une autre raison évoquée, est que Castel veut se focaliser sur des boissons avec un conditionnement en verre plutôt qu’en PET, pour ainsi valoriser ses verreries à l’instar de la Société camerounaise de verrerie (Socaver) au Cameroun, ou encore de la Société d’exploitation de verreries au Maroc (Sevam).

Cette année, avec la restructuration de Coca-Cola en Afrique, le groupe Castel a perdu plusieurs contrats d’embouteillage des boissons du géant américain. Ainsila filiale du groupe Castel en Côte d’Ivoire, Solibra, perdra à partir du 1er juillet l’embouteillage des boissons Coca-Cola en Côte d’Ivoire au profit du groupe Carré d’Or (Lire : Carré d'Or remplace Solibra de Castel auprès de Coca-Cola en Côte d'Ivoire). Au Burkina Faso, Bottling remplacera Brakina (Lire : Coca-Cola Burkina Bottling succède à Castel avec Coca-Cola).

 

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +