14 décembre 2020 - 13:46 |

La Côte d'Ivoire, premier bénéficiaire africain des investissements marocains

Les investissements directs marocains (IDM) en Afrique ont plus que doublé au cours des dix dernières années, passant de 3 milliards de dirhams (€ 275 millions) en 2009 à 6,8 MMDH en 2019 (€ 623,5 millions), soit une hausse annuelle moyenne de 8,3%, rapporte aujourd’hui InfoMédiaire. Le niveau le plus élevé a été atteint en 2017 (8,8 milliards de dirhams).

La part de ces investissements dans le total des IDM à l’étranger s’est élevée à 58,7% en 2019, avec une part moyenne de 59,5% durant la période 2009-2019. Vint neuf pays africains en ont reçu l’année dernière contre 9 pays en 2009.

La Côte d’Ivoire a occupé la première position avec une part de 21,4%, suivie du Tchad (19,8%) et du Sénégal (14,7%). Ces trois pays représentent à eux seuls, 55,9% du total des IDM en Afrique en 2019.

Ce n’est pas l’agriculture ni l’agroindustrie qui en sont les premiers récipiendaires mais les banques (39,4%), les télécommunications (21,1%) et l’industrie (13,5%), soit 74,1% du total des IDM à destination de l’Afrique en 2019.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +