15 novembre 2019 - 17:11 |

Création de patrouilles communes transfrontalières Bénin-Niger-Nigeria

Serait-ce l’heure de l’apaisement entre le Nigéria, le Bénin et le Niger ? Après deux mois et demi de fermeture partielle de la frontière nigériane, les trois pays décident le lancement de patrouilles communes contre la contrebande et créer par la même occasion un comité conjoint destiné à relancer les échanges commerciaux avec le Nigéria, déclare RFI.

« Il y a des problèmes juridiques, il y a des problèmes techniques que nous essayons quand même de surmonter. Mais ce qui est sûr [c'est qu']on va trouver une solution parce qu’on le veuille ou non […] nous sommes tous des frères », souligne Marcellin Laoutou, inspecteur des douanes béninois. Ces annonces accouchent d’une réunion organisée hier à Abuja au siège de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui a permis de rassembler des délégations importantes, par la présence de ministres, mais également par leur nombre, afin d’apaiser les tensions entre les trois pays.

En effet, on trouve le ministre des Affaires étrangères, de l’information et de l’intérieur pour le Nigéria ; ceux de l’Intérieur, du Commerce et de la promotion du secteur privé au Niger ; et ceux des Affaires étrangères, de l’Economie et des finances, de l’Intérieur, du Commerce et de l’industrie au Bénin. En outre, ces ministres ont été accompagnés chacun d’une douzaine de conseillers, de diplomates et de hauts fonctionnaires. Ensembles ils ont convenu de la création d’un « comité de surveillance et d’évaluation qui réunit les trois pays pour encourager l’éradication de biens de contrebande », peut-on lire.

C’est la première du genre depuis la fermeture des frontières qui voit la création d’un comité tripartite Bénin-Niger-Nigeria. L’occasion pour les délégations d’évoquer les sujets sensibles et de mettre fin aux tensions qui ont suivis la fermeture des frontières terrestres et l’arrêt de nombreux échanges entre ces pays. Une nouvelle réunion est prévue à la Cedeao dans une dizaine de jours – les 25 et 26 novembre prochain – entre les trois partis afin de discuter des premiers résultats de ces patrouilles.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +