16 avril 2020 - 16:45 |

Hausse de 5,2% des ventes de chocolat chez Barry Callebaut

Le groupe suisse Barry Callebaut, leader mondial des fabricants de produits à base de chocolat et de cacao , a enregistré une augmentation du volume de ses ventes de +5,4 %  à 1 103 728 tonnes (t) au cours des six premiers mois de l’exercice 2019/20 (se terminant le 29 février 2020), selon le communiqué. Le volume des ventes de l’activité chocolat s’inscrit en hausse de +5,2 %, surpassant largement le marché mondial des confiseries chocolatées, resté stable. La croissance a été portée par toutes les régions et tous les moteurs de croissance clés, avec notamment une progression de 10,6% sur les marchés émergents et de 3,6% sur le segment Gourmet & Spécialités. Le volume des ventes de Global Cocoa a augmenté de +6,5 %.

Une fois de plus, on peut regretter que Barry Callebaut ne distingue pas la région Afrique dans la présentation de ses résultats et noie ce continent, premier fournisseur mondial de cacao, dans la grande région Europe, Moyen-Orient et Afrique. L'Afrique, notamment l'Afrique de l'Ouest mérite peut- être mieux...

Quant à l'impact du coronavirus, " À ce jour, Barry Callebaut n’a connu aucune perturbation majeure de ses activités de production", lit-on dans le communiqué. "Le Covid-19 est un événement imprévisible majeur. Si nous avons mis en place des mesures de précaution pour faciliter la poursuite de nos activités, ses conséquences sur la croissance et la rentabilité ne peuvent être quantifiées à ce stade, car elles dépendent de la durée et de la sévérité de la pandémie. Dans cette perspective, nous restons attachés à nos objectifs à moyen terme pour la période se terminant avec l’exercice 2021/22."

Au plan financier, il est précisé que "Du fait de l’incertitude qui règne sur les marchés financiers, Barry Callebaut a pris la décision, par précaution, de retirer la totalité de sa facilité de crédit renouvelable, d’un montant total de  € 1 milliard sur une durée de six mois, afin de créer une alternative au programme de papier commercial du groupe (équivalent à environ € 450 millions) et d’améliorer l’accès aux liquidités. La facilité de crédit renouvelable de Barry Callebaut était en place depuis de nombreuses années, à titre d’option de repli dans le cas où le marché du papier commercial cesserait d’offrir les liquidités nécessaires. "

Les prix des principales matières premières utilisées par le géant du chocolat ont tous augmenté au cours des six premiers mois de l’exercice en cours, précise encore le communiqué. "Les prix des fèves de cacao ont fluctué dans une fourchette allant de £ 1 734 à £ 2 045 la tonne, terminant à £ 1 955 la tonne le 29 février 2020. En moyenne, les prix des fèves de cacao ont augmenté de +13,6 % par rapport à l’exercice précédent.

D'autre part, "En Europe, les prix du sucre ont augmenté en moyenne de +18,4 % par rapport à l’exercice précédent, principalement en raison d’une récolte médiocre. Les prix mondiaux du sucre affichent quant à eux une hausse moyenne de +3 %. Les prix des produits laitiers ont progressé en moyenne de +43 % par rapport à l’exercice précédent, ce qui s’explique par la faiblesse de l’offre de lait et une forte demande persistante."

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +