16 décembre 2020 - 13:26 |

Envolée de 104% des achats américains de bois de Côte d'Ivoire

Le marché mondial du bois tropical reprend des couleurs, notamment pour les produits finis dont les meubles en bois. Les entreprises dans les pays importateurs se sont adaptées, au fil des mois, à travailler dans les conditions particulières de la pandémie et les flux commerciaux ont repris. Les prix de plusieurs essences et produits ont donc bougé (cf. vendredi la publication de notre tableau des cours hebdomadaire).

Les US importent moins du Ghana et beaucoup plus de Côte d'Ivoire

Ainsi, les importations aux Etats-Unis de meubles en bois ont progressé en octobre pour le cinquième mois consécutif, grimpant de 3% sur ce seul mois pour atteindre un chiffre d’affaires de $ 1,95 milliard, indique l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) dans sa dernière publication bimensuelle. La hausse en septembre par rapport à septembre 2019 a été de 43% après une progression de 51% en août, de 39% en juillet et de 30% en juin, selon une étude de Smith Leonard Furniture. Malgré la Covid, les importations en janvier à octobre n’ont glissé que de 4%.

Cependant, les importations nord-américaines de bois dur tropical ont chuté de 36% entre janvier et octobre par rapport à la même période l’année dernière. Mais tous les pays ne connaissent pas la même fortune : si on note une baisse de 21% importations américaines du Ghana, de 37% du Cameroun ou encore de -22% du Congo, on note l’envolée des importations de Côte d’Ivoire avec +104%, selon l’OIBT qui reprend les statistiques du commerce extérieur du US Census Bureau. Les importations américaines de placage de Côte d’ivoire et du Ghana otn été divisées par deux en octobre alors que els acahats d’Inde et d’Italie otn progressé.

Le Japon aménage leur mode de vie confinée

Les foyers japonais, quant à eux, semblent avoir investi pour adapter leurs intérieurs à leur nouveau mode de vie du travail à domicile. De ce fait, les achats de meubles en bois pour les chambres à coucher ont augmenté de 6% sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à 2019. A noter qu'aucun pays africaine ne figure parmi les 30 premiers pays fournisseurs de ces produits au Japon. Les achats de mobilier de bureaux pour son domicile n’ont baissé que de 8%, soit une baisse moins forte que ce qui était initialement craint. En revanche, les achats de cuisines en bois équipées ont, quant à elles, chuté de 15%, impactant surtout les Philippines et le Vietnam.

Moins de taxes à l'importation au Royaume Uni

Quant à l’Europe, le non-accord avec le Royaume Uni va entrainer d’importants changements et ce d’autant plus que le Royaume Uni, davantage que la plupart des pays européens, dépend de l’importation de bois pour sa filière. En outre, les fabricants britanniques importaient beaucoup de leur bois via l’Union européenne et s’approvisionnait beaucoup à court terme, de « la main à la bouche », ce qui leur évitait de détenir des stocks. Les autorités ont mis en garde l'industrie par rapport aux délais potentiellement plus longs et donc une moindre fluidité dans l’approvisionnement du mois dans un premier temps.

Ceci dit, Londres a réduit de nombreuses lignes tarifaires à l’importation par rapport aux tarifs de l'UE. Ainsi, les bois durs tropicaux entreront sans droit de douane au Royaume uni alors que l’UE taxe à 2%. Il en est de même des placages qui font l’objet d’un droit allant de 3% à 6% à l’entrée de l’UE en fonction de leur degré de transformation et des essences. Londres appliquera 6% sur le contreplaqué contre 7%, de façon générale, par l’UE. Sur les menuiseries d’extérieur, le taux européen de 3% sera de 2% à l’entrée au royaume Uni, comme pour les objets types statuettes, bijoux, etc.

 

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +