17 janvier 2020 - 17:28 |

Partenariats en faveur des produits agricoles entre l’USAID et le Nigéria

Suite à une visite de l’ambassadrice des Etats-Unis au Nigéria, Mary Beth Leonard, au ministre nigerian de l’Agriculture et du développement rural (FMARD), Sabo Nanono, le gouvernement du Nigeria annonce un partenariat avec l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) dans le secteur agricole entre les deux pays afin d’améliorer la production alimentaire, créer des emplois et assurer la suffisance alimentaire de la première économie d’Afrique, souligne Premium Times.

"La première priorité est de nous nourrir, de produire plus et de créer des emplois qui, à leur tour, réduiront l'énorme fardeau du chômage", peut-on lire.

Le partenariat stratégique entre les deux pays s’étale sur une durée une quatre ans. L’USAID a la volonté d’investir dans les cultures de rentes du pays : le maïs, le riz, le niébé et le soja. Les investissements permettront de donner de la valeur ajoutée aux produits nigérians afin de pénétrer le marché international. Il s’agit d’introduire la mécanisation dans le processus et d’atteindre des standards de production similaire à pratiques internationales. La technologie est également employée afin de valoriser la transformation des produits, améliorer l’emballage et par la même occasion l’image des produits agricoles. Renforcer les capacités et les pratiques permettront au pays d’atteindre la sécurité alimentaire et assure par la même occasion des perspectives nouvelles pour le marché considérable que représente le Nigéria.

Ecobank et Rabobank s’associent à l’USAID pour augmenter les prêts aux agriculteurs nigérians

Les efforts de l’USAID pour l’agriculture nigériane ne s’arrêtent pas là. Hier, Bloomberg publiait un article révélant qu’Ecobank Transnational et Rabobank se sont associés à l’USAID pour doubler le montant des crédits accordés à l’industrie agricole du Nigéria ces deux prochaines années.

« Les petites et moyennes entreprises se développent rapidement dans le secteur agricole et il y a d’énormes opportunités là-bas, que nous ne voulons pas manquer », souligne Mojisola Oguntoyinbo, chef des affaires agricoles de l’unité nigériane d’Ecobank.

Par sa présence, l’USAID garantie jusqu’à 50 % les prêts accordés par EcoBank aux agriculteurs et transformateurs du Nigeria. La banque dispose de $193 millions de prêts à destination des cultures, du bétail, des transformateurs et des exportateurs de produits de base. D’un autre côté, Rabobank favorisera des lignes de crédits moins chères aux plus grands acteurs du secteur agricole du pays. L’augmentation des prêts à destination des industriels du secteur agricole du Nigéria participe à la volonté du président Muhammadu Buhari de diversifier l’économie de son pays.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +