18 mars 2021 - 20:03 |

La crise du fret devrait être favorable au beurre de cacao en Afrique de l’Ouest

Le monde du transport maritime connait depuis plusieurs mois maintenant une crise des conteneurs ce qui bouleverse le marché mondial des produits du cacao, explique à CommodAfrica un trader.

 

« Le problème du fret aujourd’hui est en Asie avec une grosse pénurie de conteneurs toutes marchandises confondues. Pour exporter du cacao d’Asie, le coût du fret est multiplié par plus de six. Or, d’Asie sont exportés surtout des produits transformés du cacao, notamment de la poudre et du beurre : les industriels asiatiques importent des fèves, les transforment et exportent leur produit. Or, tous ces produits trouvent peu d’acheteur aujourd’hui car personne ne veut payer ces coûts de fret exorbitants. "

 

« Ce n’est pas tellement un problème pour la poudre de cacao asiatique car elle est surtout distribuée localement", poursuit-il. "En revanche, le beurre asiatique est habituellement exporté en grande quantité vers l’Europe et les Etats-Unis. Or, ces flux de beurre de cacao asiatique sont quasiment inexistants actuellement car personne ne peut ou ne veut payer ces taux de fret actuellement. »

 

Ce qui a un effet domino. « Habituellement, il existe une forte demande de beurre asiatique en substitution au beurre africain car il est souvent moins cher et plus facile à utiliser avec un mix de fèves plus variés et de différentes qualités. Mais aujourd’hui, des acheteurs qui s’intéressaient beaucoup au beurre asiatique se reportent sur du beurre d’Afrique de l’ouest, du Ghana et de Côte d’Ivoire. Donc ponctuellement, ceci change l’intérêt pour les zones. »

 

Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour l’Afrique et pour le beurre de cacao. « Depuis pas mal de temps, le prix du beurre était en chute libre car la période Covid a fait que les produits les plus consommés étaient des produits faits à base de poudre comme la biscuiterie qui se consomme sous forme de snacking à domicile, les produits du petit déjeuner, etc. Ceci a été un facteur majeur pour que le prix de la poudre monte face à un prix du beurre qui, lui, est à des niveaux historiquement bas. On peut imaginer que ce changement d’intérêt de l’Asie vers l’Afrique de l’Ouest pourrait soutenir le prix du beurre et réencourager les usines locales à produire plus, à transformer davantage, car le beurre vient soutenir la production locale.

 

Par rapport au même mois l’année dernière, le prix du beurre a baissé de 26% en Europe et de 27% aux Etats-Unis en février. En revanche, le prix de la poudre a grimpé de 88% aux Etats-Unis et de 68% en Europe.

 

Moyennes mensuelles du prix à terme sur 6 mois

du beurre et de la poudre de cacao en Europe et aux Etats-Unis

beurre.png

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +