18 décembre 2020 - 12:18 |

EDF et Bboxx fourniront des pompes solaires à 5 000 agriculteurs du Togo

Electricité de France (EDF) et la société britannique Bboxx, spécialisée dans l’installation de kits solaires autonomes, ont annoncé hier qu’elles allaient commercialiser au Togo des pompes à eau solaires en faveur de l’agriculture, souligne l’Agence France Presse.

Habitué à la fourniture de kits solaires « off grid », Bboxx et EDF élargissent leurs activités au Togo par la vente de pompes à eau solaire en faveur des milliers d’agriculteurs afin qu’ils bénéficient de solutions d’irrigation durables.

Plus précisément, le gouvernement togolais subventionnera les systèmes d’irrigation à hauteur de 50 % en faveur de 5 000 agriculteurs qui ne disposent pas du réseau de distribution d’électricité. D’un autre côté Bboxx et EDF assurent le déploiement de pompes par le biais de SunCulture, expert en irrigation solaire et partenaire d’EDF au Kenya.

Il y a une dizaine de jours, la start-up kényane SunCulture annonçait qu’elle venait de lever $ 14 millions pour étendre ses activités vers l’ensemble du continent africain et vers l’Afrique de l’Ouest plus précisément en ciblant le Sénégal, la Côte d’Ivoire et … le Togo, parmi d’autre pays du continent. (Lire : SunCulture lève $ 14 millions et se tourne vers l’Afrique de l’Ouest). A travers cet exemple togolais, nous pouvons d’ores et déjà apercevoir de quelle manière SunCulture va s’implanter dans d’autres pays ouest-africains.

Le solaire au Togo prend ainsi un virage vers l’agriculture. Jean-Bernard Lévy, président directeur général du groupe Electricité de France, le mentionnait en novembre 2019 : « Nous développerons l’autoconsommation pour les bâtiments et des kits solaires Off Grid pour l’irrigation des terres des agriculteurs » et rappelle par la même occasion que l’agriculture n’est pas la vocation première de Bboxx Togo (Lire : BBOXX Togo pense à fournir de l’électricité pour l’agriculture).

Le gouvernement du Togo a lancé en 2018, le projet d’électrification du pays dénommé CIZO dont l’objectif est d’atteindre 100 % de couverture d’ici 2030. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que l’accès à l’électricité va reculer en Afrique en 2020 pour la première fois depuis 7 ans.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +