19 janvier 2016 - 09:15 |

Vers la création d'une noix de cajou d'appellation d'origine contrôlée au Vietnam

 La province de Binh Phuoc au Sud du Vietnam, celle-là même qui avait reçu une délégation du Bénin et de Côte d'Ivoire en novembre lors de la 7ème  conférence internationale de la noix de cajou, étudie la possibilité de créer une appellation d'origine contrôlée pour sa noix.

En coordination avec le Service des Sciences et des Technologies de Binh Phuoc, le Service de l’Agriculture et du Développement rural de Binh Phuoc, l’Association de la noix de cajou du Vietnam (Vinacas) et les producteurs, une délégation de chercheurs français du Cirad, a mené, du 7 au 14 janvier, une enquête sur le terrain afin d’élaborer un cahier des charges pour faire ressortir les critères spécifiques et objectifs qui permettent de démontrer en quoi la noix de cajou de Binh Phuoc est spécifique et peut bénéficier de l’indication géographique, et ce dans le but d’aider les exploitants locaux à aboutir à une reconnaissance accrue du produit par les consommateurs ainsi qu’à améliorer sa valeur économique, rapporte Vietnam+.

Lors de la réunion, il a été question de qualité, de gestion étroite des matières premières importées dans la localité, de différence entre la noix de cajou de Binh Phuoc et celle importée, entre autres.

Selon Trân Van Vân, directeur Service des Sciences et des Technologies de Binh Phuoc, la voie se trace pour l'instauration à terme d'un​ label "noix de cajou de Binh Phuoc".

Sur financement (€ 800 000) ede l'Agence française de développement (AFD), le Cirad tente de développer les indications d'origine contrôlée au Vietnam. Ce projet de l'AFD, qui court de 2014 à 2017, porte sur deux produits-pilote que sont le poivre de Quang Tri et la noix de cajou de Binh Phuoc.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +