19 juin 2015 - 16:00 |

Le Nigeria donne son feu vert à 15 variétés de cultures hybrides

Le gouvernement fédéral du Nigeria a approuvé 15 nouvelles variétés de cultures hybrides afin de booster la production agricole du pays. Ces 15 variétés ont été retenues sur un total de 18 propositions transmisses au Centre national des ressources génétiques et de la biotechnologie (NACGRAB), à Ibadan, lors de la 22ème réunion du comité national sur les appellations, l'enregistrement et la mise à disposition de variétés agricoles, de races de bétail et de poissons (National Committee on Naming, Registration and Release of Crop Varieties, Livestock Breeds/Fisheries).

Ces 15 variétés comprennent deux sortes de riz d'altitude (Faro 64 et Faro 65) à maturité précoce, haut rendement et tolérant à la sécheresse. La sélection comprend aussi 3 hybrides de tomates également à haut rendement (Kilele, Chibli et Tylka), des tomates fermes, résistantes à la flétrissure fusarienne et aux taches grises.

Quant aux 5 variétés hybrides de maïs (Sammaz 43, Sammaz 44, SC651 et 2 hybrides Ife), elles ont notamment été retenues pour leur bonne teneur en vitamine A et leur bon rendement; la SC651 a également une bonne tolérance à la sécheresse et elle est résistante au Striga Hermonthica. La Sammaz 45, quant à elle, est une variété de maïs résistante à l'aflatoxine.

 Les deux variétés de niébé (Sampea 16 et 17) sont d'une maturation précoce, résistantes à la plante parasite Alectra, au Striga et à la sécheresse.

Enfin, les deux variétés de blé (Lacri Whit-7 et Lacri Whit-8) ont été retenues également pour leur rendement élevé, leur résistance au septoria et aux taches des glumes, sans oublier leurs bonnes qualités de cuisson.

Des variétés mises au point par divers acteurs dont l'Institute of Agricultural Research and Training (IART) et l'International Institute of Tropical Agriculture (IITA) tous deux à Ibadan, le National Rice/Maize Centre et National Cereals Research Institute (NCRI) Badeggi, AfricaRice Nigeria, l'Université d'Ibadan, Syngenta Seed Nigeria, National Horticultural Research Institute (NIHORT), Institute for Agricultural Research (IAR) et l'Université de Ilorin.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +