19 juillet 2021 - 15:40 |

La start-up ghanéenne JVL-YKMA Recycling Plant une des trois lauréates du prix SEED

JVL-YKMA Recycling Plant, la start-up ghanéenne est l’une des trois lauréates du prix SEED pour l’entreprenariat dans le développement durable. Fondée en 2000, elle traite les déchets organiques et les boues fécales pour produire du compost pour l'agriculture commerciale et des briquettes abordables et économes en carburant pour les ménages et les industries.

JVL-YKMA Recycling Plant, dirigée Bernadette Dzifa Agbefu, est issue d'un partenariat public-privé entre l’entreprise ghanéenne de traitement des déchets Jekora Ventures Ltd et l'Assemblée municipale de Yilo Krobo. Elle traite jusqu'à 1 800 tonnes de déchets organiques solides et jusqu'à 5 000 mètres cubes de boues fécales pour produire jusqu'à 200 tonnes de compost et 1 000 tonnes de briquettes combustibles à faible coût par an. SEED aidera l'entreprise à accroître la valeur de sa production en augmentant la capacité de traitement des boues de vidange et en exécutant une deuxième équipe de briquetage.

Les autres lauréats du prix SEED sont les entreprise sud-africaine Regenize et l’ougandaise Peec Energy. Regenize  récompense les résidents avec Remali, une monnaie virtuelle qui peut être utilisée pour acheter du temps d'antenne, des données ou des bons d'épicerie, en échange de matériaux recyclés. Quant à Peec Energy les propose des solutions de surveillance à distance et de comptage intelligent pour les mini-réseaux solaires et les systèmes solaires domestiques dans les communautés locales.

SEED a été fondée dans le cadre d'un partenariat mondial entre le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +