19 juillet 2021 - 15:28 |

Le Nigeria choisit trois sociétés – Dangote, BUA et FMN -pour importer officiellement du sucre

Le Nigeria a restreint l’importation de sucre dans le pays aux trois principaux producteurs nationaux de sucre à savoir Dangote Sugar Refinery Plc, Golden Sugar Compagny, détenue par Flour Mills of Nigeria Plc, et BUA Sugar Refinery Ltd.

Dans une circulaire datée du 16 juillet, le département du commerce et des changes de la Banque centrale a déclaré que ces trois entreprises étaient les seules autorisées à importer du sucre et auraient accès aux dollars des autorités concessionnaires mais la Banque centrale devra au préalable accepter les achats. "Les revendeurs agréés ne doivent pas ouvrir les formulaires M ou accéder aux devises sur le marché des changes nigérian pour aucune société ou les trois énumérées ci-dessus pour l'importation de sucre sans l'approbation préalable et expresse de la Banque centrale du Nigeria", a déclaré la banque, se référant au document statutaire obligatoire que tous les importateurs de marchandises au Nigéria sont tenus de remplir.

La Banque centrale a justifié le choix de ces trois entreprises car elle considère qu’elles ont fait « des progrès raisonnables dans la réalisation d'une intégration en amont dans le secteur sucrier ".

En 2012, le Nigeria a adopté le Plan directeur national du sucre (NSMP) avec l’objectif de développer la production nationale de sucre et de réduire les importations grâce à des investissements directs locaux et étrangers. Ainsi , BUA a investi plus de $300 millions dans  Lafiagi Sugar Company (Lasuco) dans l'État de Kwara avec une plantation de 20 000 hectares à la clé, une sucrerie et une raffinerie. Dangote Sugar Refinery a engagé plus de $700 millions dans ses projets sucriers. Quant à Flour Mills of Nigeria Plc (FMN), il a récemment acquis 20 450 hectares de terres dans l'État de Nasarawa, en plus des 5 200 hectares de terres de Sunti Golden Sugar Estates.

Cette décision pourrait effectivement créer un oligopole dans le secteur des importations de sucre, car les autres sociétés n'auront pas accès aux dollars des revendeurs officiels.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +