20 janvier 2021 - 17:08 |

Intelligence artificielle et drone s’invitent dans la production de cajou au Bénin

Au Bénin, TechnoServe et la plate-forme d’intelligence visuelle Altei ont signé un accord de partenariat pour améliorer les pratiques agricoles du cajou grâce à l’utilisation l'utilisation de l'imagerie aérienne par drone et de l'intelligence artificielle (IA) dans le cadre du projet CajùLab, financé par l’agence belge de coopération Enabel et soutenu par le département américain de l’Agriculture (USDA).

Dans le cadre de ce partenariat, les producteurs de cajou à travers le Bénin vont bénéficier de solutions de drone, de satellite et d’IA de haute technologie pour in fine garantir une augmentation durable de la production grâce à l’évaluation des terres.

Alteia fournira à Technoserve une solution numérique clé en main pour visualiser l'imagerie drone des vergers d'anacarde et extraire des indicateurs agronomiques clés au niveau de l'arbre, précise le communiqué. «Les composants existants de la plate-forme Alteia Cloud seront exploités, y compris la gestion des données et la structure collaborative et des analyses standard telles que le nombre d'arbres, la fraction de couverture végétale ou la hauteur des plantes. En plus de cela, des modules complémentaires seront spécifiquement développés par les data scientists d'Alteia et affinés pour s'adapter aux caractéristiques de la noix de cajou. Ces modules comprendront l'identification des espèces de cajou, l'évaluation de la densité et de la santé ainsi que des indicateurs de culture intercalaire», précise Lenaic Grignard, responsable de l'agriculture et de la foresterie chez Alteia.

D’ici à mi-2021, seront traités et analyser plus de 1 5O0 petites exploitations d’anacarde. Le cajou est devenu au fil des années le deuxième produit d’exportation du Bénin, représentant environ 17% des exportations totales et génère des revenus à 200 000 familles agricoles.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +