20 mai 2019 - 19:20 |

Inciter les Africains à boire du café

Développer la consommation intérieure de café en Afrique, telle est l’ambition du projet lancé jeudi dernier à Lomé au Togo « Promotion de la consommation intérieure du café en Afrique ». Doté d’une enveloppe de $510 000, le projet est porté par l’Organisation interafricaine du café (OIC).

Le café africain pèse peu sur marché mondial du café alors même que près de la moitié des pays d’Afrique sub-saharienne sont producteurs et exportateurs. Sans transformation et avec une consommation intérieure faible, les pays africains sont touchés de plein fouet par la chute des cours. Les Africains ne sont pas encore de grands amateurs de café, à l’exception notable du premier producteur africain, l’Ethiopie. Mais avec une urbanisation croissante et le développement de la classe moyenne, les choses bougent. Ainsi, l’organisation internationale du café (OIC) anticipe une croissance de 4% de la consommation en 2018/19, plus fort taux au niveau mondial au coude à coude avec l’Asie (voir nos informations).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +