20 juillet 2010 - 11:41 |

La sécheresse en Asie diminue les prévisions de la production mondiale de riz en 2010

Elle atteindra tout de même un niveau record, selon la FAO


(20/07/2010)L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a revu, le 16 juillet, à la baisse sa prévision de production mondiale de riz pour cette année de 6 millions de tonnes (Mt) à 704,4 Mt. Une révision essentiellement consécutive à la sécheresse qui a touché le Cambodge, la Chine continentale, les Philippines, la Birmanie et la Thaïlande. En revanche, la FAO prédit une hausse de la production en Indonésie, aux Etats-Unis et au Vietnam.
Néanmoins à 704,4 Mt, la production mondiale de riz atteint tout de même un record et progresse de 3,5% pare rapport à 2009.
La consommation mondiale de riz en 2010-11 devrait pour sa part augmenter de 2,0% par rapport à son niveau de 2009 à 461 Mt. .
Compte tenu de la lenteur des importations à ce jour, notamment de la part des pays asiatiques, les prévisions de commerce ont été réduites de 900 000 tonnes à 30,4 Mt en 2010, mais en hausse de 3,8% par rapport à 2009. La FAO prévoit des importations importantes du Bangladesh, du Népal, des Philippines, des Émirats arabes unis et du Yémen, ainsi du Brésil, de l’Union européenne et de Madagascar. Elle ajoute que les achats de riz par l’Iran, le Mali, l’Arabie Saoudite, la Thaïlande et le Vietnam pourraient se conclure sur l’année. Le Pakistan devrait exporter un niveau record de riz en 2010. Afrique, toujours sur un trend positif
La FAO maintient sa projection de 24,8 Mt pour l’Afrique en 2010, soit 4% de plus qu’en 2009. La production devrait se redresser légèrement en Egypte, mais le gouvernement souhaite limiter la culture du riz pour économiser l’eau. Cependant, un accord entre les gouvernements égyptien et soudanais permettra de construire une ferme industrielle de riz au Soudan sur 25 210 hectares. Le projet a démarré en juin sur environ 1 500 ha et devrait augmenter la production de riz au Soudan à 39 000 tonnes en 2010 contre 34 000 tonnes en 2009.
La production progresserait significativement en Afrique de l’Ouest, de 7%, après une bonne campagne en 2009, à 11,8 Mt. Des résultats positifs sont attendus au Bénin, au Burkina Faso, au Ghana (+10% à 430 000 t), au Mali (+12% à 1,8 Mt), au Nigeria (+3% à 4,5 Mt), en Mauritanie, au Sierra Leone et au Tchad.
En revanche, les perspectives sont toujours négatives en Afrique australe avec une contraction de la production notamment à Madagascar (-200 000 tonnes à 4 Mt)et au Malawi.
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +