20 décembre 2009 - 17:57 |

Savola renonce à la Turquie et se tourne vers le Soudan et l’Egypte

Avec notamment le britannique Tate&Lyle et le marocain Cosumar

(20/12/09) Le groupe saoudien Savola , premier groupe sucrier des Emirats Arabes Unis avec une capacité de 2 millions de tonnes par an, a renoncé le 19 décembre à soumissionner à l’appel d’offres du gouvernement turc portant sur la cession de 6 raffineries de sucre. Si le groupe demeure intéresser par le marché turc – il avait acheté en 2007 le groupe turc d’huile alimentaire Yudum Food il a considéré que la politique nationale des prix du sucre pratiquée par le pays était une entrave à la rentabilité du projet.
En annonçant ce retrait, le directeur général, Sami Baroum, a indiqué _«Nous avons d’autres options. Nous avons des options au Soudan, nous avons des options en Egypte»
.
En octobre dernier, Savola Group a annoncé qu’il était entré en pourparlers avec le britannique Tate & Lyle pour prendre une participation de 10% dans l’usine d’une capacité de 1,2 million de tonne par an en Arabie saoudite et une participation de ,3% dans la raffinerie de sucre de 750 000 tonnes par an en Egypte. Les négociations devraient aboutir à un accord mi-janvier selon la direction de Savola.
Par ailleurs, après une guerre ouverte avec ses concurrents sur le marché de l’huile de table au Maroc, Savola a changé de stratégie sur le marché marocain. Un des aspects est la proposition faîte au groupe Cosumar de réaliser un projet commun au Soudan.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +