21 avril 2021 - 15:52 |

L'Afrique contribue au redressement des ventes de Heineken au 1er trimestre

Des nouvelles rafraichissantes pour le brasseur néerlandais Heineken que ses chiffres du premier trimestre 2021 publiés aujourd’hui. Et l’Afrique a bien contribué à ce redressement.

En effet, son année 2020 avait été plombée par le confinement qui a conduit à une chute de 17% de ses ventes à € 23 milliards et une perte nette de € 204 millions (lire nos informations : Les ventes de Heineken chutent de 17% mais les Ivoiriens plebiscitent Desperados).

Or, sur les trois premiers mois de l’année, le deuxième brasseur mondial derrière le belgo-brésilien AB InBev, fait état de volumes de ventes mondiales stables (50,3 millions d'hectolitres de bière) mais supérieures aux attentes, à la faveur d'une hausse de la demande en Afrique et en Asie (+5,4%) qui a compensé un net recul en Europe (-9,7%).

Les ventes dans la zone Afrique, Moyen-Orient et Europe de l'Est ont bondi de 9,9%, avec notamment une forte croissance au Nigeria et en Afrique du Sud.

Le bénéfice net de Heineken au premier trimestre s'est établi à € 168 millions, en hausse de près de 80% par rapport à la même période il y a un an, mais il est toujours inférieur de plus de 40% au montant dégagé en 2019. Heineken a mis en place un plan sur trois ans pour ramener sa marge d'exploitation au niveau d'avant-crise, en supprimant notamment 8 000 emplois.

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +