21 septembre 2022 - 18:05 |

Au Bénin, la BOAD finance pour FCFA 10 milliards une usine de transformation de coton

La Société textile du Bénin (STB) vient de bénéficier d’un prêt de FCFA10 milliards ($15,2 millions)  pour l’implantation dans la zone industrielle de Glo-Djigbé au Bénin (GDIZ) d’une usine intégrée de transformation de coton en vêtements, d’une capacité annuelle de 10 000 tonnes. Sa mise en œuvre permettra de produire 19 millions de vêtements (polos et tee-shirts) par an, selon la Boad.

Fruit d’un partenariat public privé entre le gouvernement du Bénin et Arise Integrated Industrial Platforms (Arise IIP), avec pour actionnaires Africa Finance Corporation (AFC) and Africa Transformation and Industrialization Fund (ATIF), la GDIZ est axée sur la transformation des produits agricoles autour de  l’industrie textile et de l’agro-industrie. En janvier dernier, la Société d'investissement et de promotion de l'industrie (Sipi) et l’Agence de promotion des investissements et des exportations (APIEx) en partenariat avec l'ANPE ont lancé un programme de recrutement de 1000 jeunes pour les former au textile. Un programme qui devrait prendre de l’ampleur avec le recrutement de près de 15 000 jeunes de 18 à 30 ans dans les 18 à  24  prochains mois. Objectif former une main d’œuvre qualifiée aux futurs investisseurs dans la zone.

Sur les 32 investissements engagés selon le gouvernement en date du mois de juin, on compte trois investisseurs  dans le textile qui devraient absorber 12,5% des fibres de coton du Bénin, selon le directeur de la Sipi, Létondji Beheton. Il s’agit notamment de l’indien Nova Textiles Private Limited (Lire : Quid de l'approvisionnement en coton du projet indien d'industrie textile au Bénin ?) er donc de STB.

Assurance récolte et refinancement de la campagne cacao en Côte d’Ivoire

Le conseil d’administration de la Boad a aussi alloué hier FCFA 10 milliards pour la mise en place d’un mécanisme d’assurance récolte indicielle en Côte d’Ivoire au profit des producteurs de coton, de palmiers à huile et de riz.

Toujours en Côte d’Ivoire, une ligne à court terme de FCFA 15 milliards (€22,9 millions) a été octroyée à BGFIBANK Côte d’Ivoire pour le refinancement partiel de la campagne de cacao 2022/ 2023. Le financement portera  sur  la collecte de 28 000 tonnes de cacao.

 

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +