21 octobre 2020 - 14:33 |

$ 1,7 milliard d'aide pour le Burkina, le Mali et le Niger

Encore une information sur l'aide, direz-vous ? Oui, car son ampleur ($ 1,7 milliard) révèle la crise aigüe, ravivée, dans les zones rurales qui sont les régions agricoles. Un drame en soi et un effet plus que négatif pour tous ceux qui voudraient investir dans l'agriculture et donc vivre dans ce monde rural.

 

Ainsi, hier, 24 gouvernements et donateurs institutionnels ont annoncé plus de $ 1,7 milliard d'aide pour accroître l’aide humanitaire auprès de millions d’habitants au Burkina Faso, au Mali et au Niger et contribuer à endiguer ce qui pourrait autrement devenir l’une des plus grandes crises humanitaires au monde, a indiqué hier l'Onu.

 

Une fois débloqués, les fonds permettront d’aider quelque 10 millions de personnes pour le reste de l’année 2020 et jusqu’en 2021 en matière de nutrition et d’alimentation, de services de santé, d’eau et d’assainissement, de logement, d’éducation, et de protection et de soutien aux victimes de violences basées sur le genre.

 

Sur le $ 1,7 milliard annoncé, $ 996,8 millions seront consacrés à l’aide humanitaire au Sahel central pour le reste de l’année 2020 et $ 725,4 millions  en 2021 et au delà.

La Suisse a alloué un montant record de $ 464,1 millions, suivi des coorganisateurs de la conférence (Allemagne, Danemark et UE) avec $ 424,1 millions de dollars et les Etats-Unis $ 274,8 millions.

Rappelons que plus de 1,5 million d’habitants de la région du Sahel central ont été contraints de quitter leur foyer à cause de la violence, soit un chiffre multiplié par 20 en deux ans.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +