21 décembre 2021 - 18:30 |

$700 millions de la Banque mondiale pour soutenir la résilience agro-climatique au Nigeria

La Banque mondiale a approuvé un crédit de $700 millions via l’Association internationale de développement (IDA) pour le projet Nigeria Agro-Climatic Resilience in Semi-Arid Landscapes (ACReSAL).

Projet stratégique de 6 ans, ACReSAL vise à améliorer la capacité du pays à s'adapter au changement climatique, comme moyen d'améliorer son écosystème agricole. Il intensifiera la mise en œuvre de pratiques de gestion durable des paysages dans le pays, en particulier dans le Nord et renforcera l'environnement propice à la gestion intégrée des paysages résilients au changement climatique.

Pour la Banque mondiale, la baisse des niveaux de productivité agricole au Nigeria est consécutive au changement climatique, à la perte d'eau et à la désertification. « Les pénuries de ressources, les conflits violents, les systèmes agricoles obsolètes non adaptés aux conditions changeantes des terres arides, le manque d'accès au financement, les liens faibles de la chaîne de valeur, un environnement non compétitif pour l'agro-industrie et un accès limité au marché sont d'autres obstacles clés à l'augmentation de la productivité agricole au Nigeria » indique la Banque.

 

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +