22 janvier 2020 - 16:54 |

La Côte d'Ivoire réitère ses performances à l'export de cacao, café, coton et caoutchouc

Les statistiques provisoires portuaires en Côte d'Ivoire, publiées aujourd'hui, révèlent de belles performances.

Sur octobre et novembre, soit sur les deux premiers mois de la campagne 2019/20, les exportations de cacao (40% des exportations totales ivoiriennes) ont atteint 233 679 tonnes (t), en hausse de 19% par rapport aux mêmes deux premiers mois de la campagne précédente.  A noter que les volumes d'exportation sur le seul mois d'octobre ont été considérablement révisés à la hausse, passant de 6 412 t estimées précédemment à 11 907 t maintenant.

En revanche -et c'est la seule ombre dans ce tableau statistique- les exportations de produits semi-finis du cacao ont, quant à eux, chuté de 18% sur ces deux mêmes mois, à 57 278 t. Il s'agit de la poudre et du beure de cacao ainsi que du chocolat.

De janvier à novembre 2019, les exportations de café en grains ont bondi de 43%, à 98 470 t. Là encore, les chiffres d'octobre ont été revus à la hausse, passant des 5 761 t estimées à 10 479 t.

S'agissant du caoutchouc naturel sur ces 11 premiers mois de 2019, les expéditions ont grimpé de plus de 19%, totalisant 756 876 t. Les chiffres d'octobre ont été très fortement corrigés, passant de 49 311 t à 94 131 t.

Et le coton n'est pas en reste ! Toujours de janvier à novembre, les ventes à l'international ont progressé de 7%, à 375 695 t. Rappelons que la fibre provenant des pays enclavés comme le Mali et le Burkina Faso sont acheminés à Abidjan et expédiée de là. Les statistiques sur octobre ont aussi été revues à la hausse, des 9 404 t annoncées dans le rapport mensuel précédent du port à 13 153 t.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +