22 juin 2020 - 19:23 |

Peste porcine africaine : flambée au Nigeria, maîtrise en Côte d’Ivoire

Le nombre de cas de porcs atteint par la peste porcine africaine (PPA) semble prendre de l’ampleur au Nigeria où une alerte a été déposée auprès l’Organisation mondiale pour la santé animale (OIE) tandis que la Côte d’Ivoire a informé la même organisation que la situation était réglée. Selon les autorités vétérinaires du pays, aucun nouveau foyer n’a été signalé depuis les trois cas observés entre la mi-juillet et le début août de l’année dernière.

En revanche au Nigeria, les pertes dues à la PPA augmentent fortement. Elles pourraient s’élever à près de un million de porc, souligne Feed Strategy. Les éleveurs de porcs du Nigéria indiquent que l'épidémie est la plus importante que le pays ait connue. Les pertes financières sont estimées à 20 milliards de naira ($52 millions) et 20 000 emplois sont menacés. La PPA a été confirmée dans les Etats de Lagos et Abia et est suspectée dans trois autres États, selon le ministère fédéral de l'Agriculture. Il a indiqué à l'OIE que les niveaux de mortalité et de morbidité sont soudainement devenus «très élevés». Les premiers signes ont été observés en février, mais ceux-ci se sont intensifiés de façon spectaculaire en mai et juin, selon la notification de l'OIE.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +