23 mai 2022 - 18:43 |

Le Nigeria rejoindra l’initiative Côte d’Ivoire –Ghana sur le cacao

Le Nigeria, cinquième producteur mondial de cacao, va rejoindre l’initiative de la Côte d’Ivoire et du Ghana pour imposer un différentiel de revenu vital (LID) de $400 par tonne de cacao vendue.

Une décision annoncée à l’issue de la visite d’une délégation du gouvernement fédéral nigérian  au Cocobod le 19 mai dernier en présence également d’Alex Arnaud Assanvo, secrétaire exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana.

Abdhulhali  Abubakar, directeur du ministère fédéral nigérian de l’Agriculture et du développement rural a déclaré que « l’industrie du cacao non réglementée et libéralisée du Nigeria privait les petits exploitants agricoles de revenus annuels car ils n’étaient pas en mesure  de percevoir le LID. Le système LID qui a été établi par la Côte d’Ivoire et le Ghana en 2019 devrait être l’organisation africaine des marchés du cacao et, s’il est pleinement mis en œuvre dans la région, peut-être comparé à l’organisation des exportateurs de pétrole où les prix du cacao seront réglementés ». Ajoutant « C’est à cela que le Nigeria s’efforce de participer ».

Si le Nigeria est un « petit » producteur de cacao - avec une production estimée par l’ICCO à 270 000 tonnes en 2020/21 - au regard de la Côte d’Ivoire et du Ghana, sa participation renforcerait l’alliance des producteurs. Le Cameroun, quatrième producteur mondial (290 000 tonnes) a été vivement invité par le directeur du Cocobod, Joseph Boahen Aidoo, a rejoindre aussi l’initiative.

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +