23 juillet 2007 - 15:07 |

Le Kenya bat des records tandis que l'Ethiopie fonde des espoirs sur l'Inde

(23/07/07) Le secteur thé bouge en Afrique ! Le 19 juillet, le Tea Board du Kenya annonçait une hausse spectaculaire de 48% de la production nationale de thé (thé noir), à 198 000 t ! Un record de tous les temps pour un premier semestre… La raison ? Une pluviométrie exceptionnellement bonne qui a boosté la plante. Mais cette production devrait aller en déclinant d’ici le mois de septembre. Les volumes exportés ont aussi enregistré ce vent de folie, en hausse de 33% à 195 000 t, le Kenya recensant pas moins de 42 pays clients contre 39 auparavant avec, en tête, le Pakistan (48 000 t) et l’Egypte (39 000 t). Toutefois, les valeurs à l’export ont chuté de 11% à $ 1,83 contre 2,06 par rapport au premier semestre 2006. La consommation nationale n’a pas été en reste, accusant une croissance de 28%, à 9 600 t toujours sur les 6 premiers mois de l’année.
Autre actualité théière, l’Ethiopie a annoncé le 19 juillet avoir cédé 10 000 ha à la société indienne Kanan Devan Hills Plantation du Kerala, dans l’espoir de booster sa production de thé. Ces 10 000 ha font partie des 25 000 que le gouvernement a sélectionné pour cette culture. Dores et déjà, 6 000 t sont produites par an sur 3 000 ha situés à l’Ouest du pays : 70% de cette récolte est consommée localement, le reste étant exporté en Europe et à Djibouti.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +