24 novembre 2022 - 16:22 |

En Côte d’Ivoire, Carré d’Or s’offre les eaux minérales de Solibra pour FCFA 11 milliards

Le groupe Carré d’Or,  contrôlé par la famille Ezzedine, via sa filiale la Société de distribution de toutes marchandises en Côte d’Ivoire (SDTMCI),  a racheté pour FCFA 11 milliards (€16,769 millions), les activités eaux minérales de la Société de limonaderies et de brasseries d’Afrique (Solibra) , filiale du groupe français Castel.  Solibra exploite les marques d’eaux minérales Awa et Cristalline. Les négociations étaient en cours depuis plusieurs mois (Lire : Le groupe Castel envisage de céder ses eaux minérales en Afrique).

Avec la restructuration des activités de Coca-Cola en Afrique, le groupe Castel a perdu plusieurs contrats d’embouteillage des boissons du géant américain et l’embouteillage en Côte d’Ivoire a  été cédé à Carré d’Or (Lire : Carré d'Or remplace Solibra de Castel auprès de Coca-Cola en Côte d'Ivoire). A la suite de cet accord, Carré d’Or devrait se doter d’une nouvelle usine dans la zone industrielle PK24 pour un coût de FCFA 65,5 milliards.

Le groupe Carré d’Or, qui exploite déjà sa propre d’eau minérale Céleste, produite à  Bonoua  par sa filiale Compagnie ivoirienne de production d’eau minérale en Côte d’Ivoire (Cipremci), se renforce donc sur ce marché devenu très concurrentiel.

Pour Solibra, ce rachat devrait donner une marge de manœuvre à la société,  qui a affiché un résultat net en chute de 80% au premier semestre 2022 (Lire : Chute de près 80% du résultat net de Solibra en Côte d’Ivoire).

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +