25 mars 2008 - 14:57 |

L’horticulture, première source de devise au Kenya en 2007

(25/03/08)
Avec une croissance de 63% en 207, le secteur de horticulture (fruit, légume et fleurs coupées) a devancé le tourisme comme première source de devises du pays. Selon la Banque centrale, le Kenya a exporté pour 70,3 milliards de shillings ($1,12 milliard) de fruits et légumes en 2007. Une large part provient des exportations de fleurs coupés, dont le Kenya est le premier exportateur vers l’Europe, à hauteur de 43,1 milliards de shilling, soit 64% des exportations du secteur horticole. Une croissance imputable aux prix élevés à l’exportation pour les principaux produits plus qu’à une augmentation en volume.
Selon, la Fresh Produce Exporters’ Association (FPEAK) l’horticulture emploi directement 2 millions de Kenyan. L’Europe est le principal marché pour les produits frais du Kenya, la Hollande important surtout des fleurs pour les vendre sur leur système de ventes aux enchères tandis que la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France sont les principaux importateurs de fruits et légumes. Le Moyen-Orient est aussi un important marché pour les fruits kenyans.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +