26 juin 2012 - 12:45 |

Débandade des investisseurs dans les matières premières

Après l’énergie, l’agriculture est fortement impactée

Les investisseurs ont retiré quelque $ 8,2 milliards d’investissements dans les matières premières en mai, soit le plus gros montant depuis 8 mois, affirme Barclays Capital.
«Une “tempête parfaite”, de médiocres données macroéconomiques et la crise de la dette de la zone euro continue a provoqué la retrait des investisseurs, une retraite qui peut s’apparenter à une bousculade au mois de mai, évoquant les souvenirs de 2008 » indique Barclays.
À la fin du mois de mai, les actifs dans les produits de base s’élevaient à $ 394 milliards, en baisse de $35 milliards par rapport au mois précédent. ”La rapidité et l’ampleur des récentes chutes de prix des matières premières suggèrent que les acteurs du marché s’attendent à une grave détérioration des perspectives macroéconomiques” analyse la banque.
L’énergie a vu les plus grandes sorties en mai, à $2,7 milliards, soit le niveau le plus élevé depuis décembre 2011. L’agriculture se place en deuxième position avec $ 2,3, son plus haut niveau depuis septembre 2011. Enfin, pour les métaux précieux, ce sont $1,9 milliard.
La banque note toutefois que le secteur est encore en bonne santé et que si les signes de reprise en Chine se confirment, une légère reprise des cours est probable. Mais, à long terme, les gains devraient être sans doute plafonnés si les dirigeants européens ne parviennent pas à trouver une solution durable à la crise.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +