27 mars 2008 - 10:03 |

Rapprocher la Côte d’Ivoire et la Chine

Avec l’ambition de développer les relations ivoiro-chinoises, le premier cabinet sino-ivoirien, PKD, organise en mai le salon des matières premières ivoiriennes à Sanghai

(26/03/08)
Aller vers les Chinois, s’installer en Chine pour mieux les comprendre et faire du conseil pratique des affaires internationales sur la Chine et l’Afrique, telle est l’ambition de Maître Pierre Koffi Djemis, fondateur du cabinet PKD. De retour en Côte d’Ivoire, Pierre Djemis créé son cabinet en 2003 à Abidjan puis ouvre deux ans après un bureau de représentation à Shanghai. Sa vocation aider les opérateurs chinois à mieux connaître les opportunités en Afrique et les accompagner ainsi que les opérateurs africains en Chine.
Première opération organisée avec l’ambassade de Côte d’Ivoire en Chine, une journée de promotion économique de la Côte d’Ivoire à Beijing. Puis, plusieurs délégations d’opérateurs chinois ont été accueillies en Côte d’Ivoire.
En mai prochain (du 12 au 16) le cabinet PKD organise le premier salon des Matières Premières de Côte d’Ivoire à Shanghai. Plus qu’un salon, ce sera un forum pour présenter les entreprises ivoiriennes spécialisées dans les matières premières mais aussi leur transformation. «Nous voulons faire comprendre aux Chinois que nous sommes pas intéressés à vendre que des matières première brutes», précise Pierre Djemis. Une vingtaine d’entreprises présentes dans le secteur minier (mine et pétrole) et le secteur agricole (café, cacao, hévéa) feront le déplacement. S’y adjoindront le Port autonome d’Abidjan et le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepeci). La manifestation est placée sous le haut patronage du président de la République et a reçu le soutien des autorités ivoiriennes notamment du ministre des Affaires étrangères, de la cellule de la présidence.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +